Locations bureaux paris
Publié le - 553 aff. -

Immobilier: pour les investisseurs, les bureaux sont plus rentables que les logements

La loi Duflot sur l’habitation crée encore la polémique à l’Assemblée nationale. La comparaison des logiques antagoniques de l’immobilier d’entreprise et de l’immobilier de logement.

L’état du marché de l’immobilier des bureaux à Paris

Le taux de vacance particulièrement bas en plein Paris, reflète le taux élevé de la demande par rapport à l’offre. Ce taux est en général de 7 % sur tout ce secteur. Cependant, pour être sûr que son projet offre la rentabilité attendue, il faut bien étudier toutes ses caractéristiques. Et oui, rappelez-vous qu’un immeuble de type haussmannien a une superficie en moyenne plus petite qu’une étage dans la tour de la Défense.

On constate ces derniers temps, que les investisseurs se lancent de plus en plus dans les campus d’entreprise situés dans la périphérie de la capitale de la France. Ces campus sont les principales alternatives pour la gestion de l’espace. Ils permettent de convaincre les salariés à aller habiter dans la périphérie en arguant des raisons financières.

Les campus d’entreprise peuvent aussi représenter de véritables filons prometteurs pour les investisseurs. En effet, cela revient à se lancer dans la construction avec un contrat ferme. On rappelle que la crise financière a réduit d’une façon conséquente, les montages en blanc. Les risques locatifs étant plus élevés. On en vient à se demander si les investisseurs ne préfèrent pas aujourd’hui se lancer dans la construction de bureaux sans être sûrs de pouvoir les louer que de se placer dans des locaux qui ont plus de potentiels à être loués. Au fait, il s’ait ici d’une problématique relevant de la gestion du portefeuille d’actifs immobiliers. Pour le rendement au niveau de ce secteur, il faut considérer non seulement le côté locatif et celui en capital. Le rendement en capital désigne a sens propre la plus-value qu’il est possible de réaliser lors d’une éventuelle revente. La considération de l’ensemble de ces critères, revient à poser le fait que la rentabilité du secteur immobilier de bureau et des commerces est bien plus élevée que ceux du secteur des habitations. Et ce surtout lorsque ces derniers sont situés en plein centre de la ville.

D'autres infos sur les investissement immobilier sont à voire sur ce site

Un désir d'expression, réagissez relativement à notre texte !

Les publications similaires de "Bureaux"

  1. 18 Janv. 2016La domiciliation d’une entreprise en ligne686 aff.
  2. 26 Déc. 2015Création d’entreprise : quel statut choisir ?710 aff.